Stigmate

« … dans tous les cas de stigmate, […] on retrouve les mêmes traits sociologiques: un individu qui aurait pu aisément se faire admettre dans le cercle des rapports sociaux ordinaires possède une caractéristique telle qu’elle peut s’imposer à l’attention de ceux d’entre nous qui le rencontrent, et nous détourner de lui, détruisant ainsi les droits qu’il a vis-à-vis de nous du fait de ses attributs. Il possède un stigmate, une différence fâcheuse de ce à quoi nous nous attendions. Quand à nous, ceux qui ne divergent pas négativement de ces attentes particulières, je nous appellerai les normaux. »

GOFFMAN, Erving. Stigmate, les usages sociaux des handicaps. Paris : Les Éditions de Minuit, 1975, p. 15