Les complices ou l’hypocrisie « évidente » comme signe de la présence des conspirateurs?

« Si l’on essayait jamais de paraître un peu meilleur qu’on est, comment pourrait-on faire des progrès ou « plier la machine »? Cette propension à montrer au monde un aspect amélioré ou idéalisé de soi-même trouve une expression systématisée dans les différentes professions et classes sociales; chacune d’elle présente une certaine forme d’affection, une pose que ses membres adoptent sans, pour la plupart, s’en rendre compte mais qui a pour effet de les rendre complices face à la crédulité du reste du monde. L’hypocrisie se rencontre non seulement en matière de religion et d’amour du prochain, mais aussi en matière de droit, de médecine, d’enseignement, de science même – et, peut-être surtout de science, à l’heure actuelle, puisque une valeur d’un type déterminé, est d’autant plus revendiquée par ceux qui en sont dépourvus qu’elle est reconnue et admirée.  »

COOLEY, H. Charles. Human nature and the Social Order. New York : Scribner’s, 1922, p. 352-353 in GOFFMAN, Erving. La mise en scène de la vie quotidienne, 1. la présentation de soi. Paris : Éditions de minuit, 1973, p. 40-41.