Et vous, comment construisez vous la réalité?

« Connaître, c’est construire, avant d’observer, une grille d’interprétation qui permet, ensuite, de rendre significatives des expérimentations conduites sous le contrôle de l’hypothèse, selon que la mise en scène du dispositif de l’épreuve qui la teste et qui est suggérée par elle, la retient ou l’infirme. Croire que la réalité existe en soi comme les différentes disciplines la représentent (et comme si un démiurge divin l’avait conçue à partir de nos catégories langagières, taxinomiques ou logiques), est l’erreur d’un objectivisme ignorant l’initiative du « sujet » qui, à chaque époque et dans la configuration des savoirs qui lui est proposé, interprète cette réalité avec des outils conceptuels dont la panoplie désigne, à la fois, ses efforts, ses progrès et ses lacunes. Et si la réalité n’est jamais conçue que par défaut, comma la masse des objections potentielles à nos représentations limitées, la construction de cette réalité ne peut être que perpétuellement inachevée: elle est un chantier permanent, elle est une histoire travaillée par le dynamisme disrupteur d’une « tension essentielle » entre la tradition et l’innovation.  »

CHARRIER, Jean-Paul. Scientisme et Occident. Paris : Éditions Connaissances et Savoirs, 2005, p. 137.